Pontoise Festival de musique baroque de Pontoise Méliès, voyage à travers l'impossible et autre boniment

16 décembre 2022 Cinéma

Une création 2022, véritable spectacle musical conçu autour de deux courts-métrages de Georges Méliès 1h

31 juin deux mille vingt-et-onze : mesdames et messieurs Moulard, Lataupe, Latrouille et Patoche, descendants des membres de l’Institut de Géographie Incohérente, se réunissent. Comme chaque année à la même date, ils rendent hommage à leurs ancêtres en célébrant ensemble le souvenir du Voyage à travers l’impossible entrepris par eux le 31 juin mille huit cent octante vingt-quatre. Cet évènement historique et retentissant avait alors fait l’objet d’un documentaire dont le négatif et la seule copie complète ont été perdus à jamais dans un dramatique incendie. Aujourd’hui, Etienne Méliès, le fameux bonimenteur et arrière petit-fils de Georges Méliès, réalisateur du documentaire perdu, revient des États-Unis,: une visite qui va bouleverser à jamais leurs existences… Ce nouveau ciné-concert est proposé par Les Traversées Baroques dans une mise en scène de Vincent Bouchot, sur une musique originale d’Etienne Meyer, à partir de deux courts-métrages de Georges Méliès :  Le Royaume des fées (1903) et le Voyage vers l’impossible (1904). Un spectacle qui va au-delà du ciné-concert traditionnel, pour découvrir l’univers incroyable et magique du génial Méliès ! Etienne Meyer ténor et bonimenteur • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Nicolas Nageotte clarinette basse • Frédéric Mayeur clavecin • Vincent Bouchot mise en scène

Dijon Opéra de Dijon Méliès, voyage à travers l'impossible et autre boniment

8 & 9 novembre 2022 Grand théâtre

Une création 2022, véritable spectacle musical conçu autour de deux courts-métrages de Georges Méliès 1h

31 juin deux mille vingt-et-onze : mesdames et messieurs Moulard, Lataupe, Latrouille et Patoche, descendants des membres de l’Institut de Géographie Incohérente, se réunissent. Comme chaque année à la même date, ils rendent hommage à leurs ancêtres en célébrant ensemble le souvenir du Voyage à travers l’impossible entrepris par eux le 31 juin mille huit cent octante vingt-quatre. Cet évènement historique et retentissant avait alors fait l’objet d’un documentaire dont le négatif et la seule copie complète ont été perdus à jamais dans un dramatique incendie. Aujourd’hui, Etienne Méliès, le fameux bonimenteur et arrière petit-fils de Georges Méliès, réalisateur du documentaire perdu, revient des États-Unis,: une visite qui va bouleverser à jamais leurs existences… Ce nouveau ciné-concert est proposé par Les Traversées Baroques dans une mise en scène de Vincent Bouchot, sur une musique originale d’Etienne Meyer, à partir de deux courts-métrages de Georges Méliès :  Le Royaume des fées (1903) et le Voyage vers l’impossible (1904). Un spectacle qui va au-delà du ciné-concert traditionnel, pour découvrir l’univers incroyable et magique du génial Méliès ! Etienne Meyer ténor et bonimenteur • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Nicolas Nageotte clarinette basse • Frédéric Mayeur clavecin • Vincent Bouchot mise en scène

Pontoise Théâtre de Semur en Auxois Méliès, voyage à travers l'impossible et autre boniment

18 décembre 2022 Cinéma

Une création 2022, véritable spectacle musical conçu autour de deux courts-métrages de Georges Méliès 1h

31 juin deux mille vingt-et-onze : mesdames et messieurs Moulard, Lataupe, Latrouille et Patoche, descendants des membres de l’Institut de Géographie Incohérente, se réunissent. Comme chaque année à la même date, ils rendent hommage à leurs ancêtres en célébrant ensemble le souvenir du Voyage à travers l’impossible entrepris par eux le 31 juin mille huit cent octante vingt-quatre. Cet évènement historique et retentissant avait alors fait l’objet d’un documentaire dont le négatif et la seule copie complète ont été perdus à jamais dans un dramatique incendie. Aujourd’hui, Etienne Méliès, le fameux bonimenteur et arrière petit-fils de Georges Méliès, réalisateur du documentaire perdu, revient des États-Unis,: une visite qui va bouleverser à jamais leurs existences… Ce nouveau ciné-concert est proposé par Les Traversées Baroques dans une mise en scène de Vincent Bouchot, sur une musique originale d’Etienne Meyer, à partir de deux courts-métrages de Georges Méliès :  Le Royaume des fées (1903) et le Voyage vers l’impossible (1904). Un spectacle qui va au-delà du ciné-concert traditionnel, pour découvrir l’univers incroyable et magique du génial Méliès ! Etienne Meyer ténor et bonimenteur • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Nicolas Nageotte clarinette basse • Frédéric Mayeur clavecin • Vincent Bouchot mise en scène

Dijon Musique en Ville Les intermèdes de la Pellegrina

1 octobre 2022 18h Église Saint-Pierre

Les intermèdes de la Pellegrina, Florence en 1589... entrée libre 1h15

Dijon Musique en Ville Trois journées de concerts en itinérance dans des lieux inédits...

14, 15 & 16 octobre 2022

Programme complet à venir ! Avec les ensemble Artifices, Toema, Agamemnon, Masques et Les Traversées Baroques... entrée libre 45mn à une heure, en fonction des concerts

Dijon Les Traversées Baroques, Musique au musée Les musiciens hors les tableaux au MBA !

14 & 15 octobre 2022 Musée des Beaux-Arts de Dijon

Une randonnée musicale au musée des Beaux-Arts, pour une autre écoute des œuvres musicales et picturales... entrée libre 1 heure

Gevray-Chambertin Les orgues de la côte viticole Regards Croisés, musique baroque, musique contemporaine

11 septembre 2022 18h Église Saint-Aignan, Gevrey-Chambertin

Claudio Monteverdi, Etienne Meyer / Musique ancienne, musique actuelle : un voyage musical inédit ! 1h15

Le programme Regards Croisés est une idée originale mettant en regard Claudio Monteverdi et de nouvelles créations y faisant référence d’une manière où d’une autre. Etienne Meyer écrit depuis plusieurs années pour les musiciens des Traversées Baroques. Il dirige très régulièrment la musique de Claudio Monteverdi. Cette nouvelle proposition est donc née très naturellement : Claudio Monteverdi, Etienne Meyer : rencontre entre un compositeur d’aujourd’hui et la musique du génial maître de chapelle de la basilique de Saint-Marc de Venise… Comment un compositeur actuel s’approprie-t-il et transpose-t-il l’héritage d’un langage inventé il y a 400 ans ? Comment va-t-il utiliser les timbres des instruments anciens, les textes, les éléments mélodiques, les jeux d’écho, les harmonies… ? « Claudio Monteverdi est une référence de taille. Je n’entends absolument pas me mesurer ou me comparer à lui, cela n’aurait évidemment aucun sens. Je me sers plutôt de sa musique comme d’un point de départ à la nouvelle composition » . Une carte blanche aux allures de challenge proposée ici à Etienne Meyer !

Région Bourgogne-Franche-Comté L'Échappée Concerts

12, 13 & 14 septembre 2022 À venir

Ambronay Centre de Rencontres Culturelles d'Ambronay Méliès, voyage à travers l'impossible et autre boniment

Du 21 au 28 septembre 2022 14 représentations Festival d'Ambronay et communes de la plaine de l'Ain, détails à venir

Une création 2022, véritable spectacle musical conçu autour des courts-métrages de Georges Méliès 1h

31 juin deux mille vingt-et-onze : mesdames et messieurs Moulard, Lataupe, Latrouille et Patoche, descendants des membres de l’Institut de Géographie Incohérente, se réunissent. Comme chaque année à la même date, ils rendent hommage à leurs ancêtres en célébrant ensemble le souvenir du Voyage à travers l’impossible entrepris par eux le 31 juin mille huit cent octante vingt-quatre. Cet évènement historique et retentissant avait alors fait l’objet d’un documentaire dont le négatif et la seule copie complète ont été perdus à jamais dans un dramatique incendie. Aujourd’hui, Etienne Méliès, le fameux bonimenteur et arrière petit-fils de Georges Méliès, réalisateur du documentaire perdu, revient des États-Unis,: une visite qui va bouleverser à jamais leurs existences… Ce nouveau ciné-concert est proposé par Les Traversées Baroques dans une mise en scène de Vincent Bouchot, sur une musique originale d’Etienne Meyer, à partir de deux courts-métrages de Georges Méliès :  Le Royaume des fées (1903) et le Voyage vers l’impossible (1904). Un spectacle qui va au-delà du ciné-concert traditionnel, pour découvrir l’univers incroyable et magique du génial Méliès ! Etienne Meyer ténor et bonimenteur • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Nicolas Nageotte clarinette basse • Frédéric Mayeur clavecin • Vincent Bouchot mise en scène

France et international Les Traversées Baroques Domenico Mazzocchi, SORTIE DU DISQUE

15 avril

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini,  Barberini, pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante,  d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers,  s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale,  Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit,  historien passionné par l’antiquité,  un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes  : Virgile,  Petrarche,  Le Tasse…  Son œuvre musicale reflète parfaitement la richesse de la culture romaine de l’époque.  Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de manière très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes cresc,  dim,  p ou f au cœur de l’ouvrage.  Il donne également une définition très utile des messa di voce,  écho,  trilli ou enharmonies et chromatismes.  Domenico Mazzocchi,  gentilhomme di naturale modestia e gentilezza di maniere,  contribue par l’écriture de ces madrigaux à l’évolution de la musique de son temps,  dans la lignée de Caccini et à la suite de Claudio Monteverdi,  à servir la cause de la Seconda Prattica,  sa devise étant : l’oratione sia padrone del armonia e non serva (que l’art oratoire soit le maître de l’harmonie, et non son serviteur).

Romainmôtier Les Concerts de Romainmôtier (Suisse) Tupasy Maria - Musique Baroque du nouveau monde

28 août Église de Romainmôtier

Des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. 1h15

Tupasy Maria, « mère de Dieu », est un titre en langue guarani issu d’un chant sacré des missions de la région de Chiquitos en Bolivie. Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. Les cultes de « déesse-mère » sont rapidement identifiés par les différents ordres évangélisateurs sur tout le continent américain. Ces derniers y voient, mettant en parallèle les pensées amérindiennes et occidentales, l’équivalent du culte à la Vierge chez les catholiques. L’apparition de la Vierge au Mexique, en décembre 1531, a des répercussions décisives sur l’évangélisation : Marie apparaît à l’indien Juan Diego Cuauhtlaoatzin sous la forme d’une jeune fille. Elle s’adresse à lui en langue nahuatl et demande que l’on édifie un sanctuaire en son honneur sur le Cerro de Tepeyac. Juan Diego se présente ainsi aux autorités religieuses qui le somment alors de prouver ce qu’il affirme. La Vierge l’invite à retourner sur la colline pour y cueillir des fleurs en plein hiver. Juan obéit, non sans quelques réticences, son oncle étant à l’agonie. Il trouve de magnifiques roses et son oncle guérit miraculeusement. Devant plus de dix témoins, sa tilma – vêtement traditionnel – se retrouve imprimée d’une représentation de la Vierge ! L’évêque Zumárraga respecte enfin la volonté mariale et fait édifier un sanctuaire. Les Indiens sont désormais reconnus comme possédant une âme et, à partir de cet épisode, tuer un indigène est un péché. Les œuvres étroitement liées au culte marial se développent alors  sur tout le continent. On trouve son illustration musicale dans des pièces paraliturgiques, les Villancicos, mais aussi dans une grande variété d’hymnes mariaux. Le présent programme met à l’honneur les compositeurs du Nouveau Monde Juan de Araujo, Tomas Torrejon y Velasco, Domenico Zipoli, Andres Flores et la musique anonyme, celle des Indiens qui écrivent – à cette époque, il faut être prêtre pour composer – sans signer leurs œuvres.

Dijon Les Traversées Baroques L'Atelier des Traversées Baroques

Du 2 au 6 juillet 10h - 13h // 14h - 18h Maîtrise de Dijon

Un véritable stage d'été avec les professeurs musiciens habituels de l'ensemble !

Dijon Opéra de Dijon Domenico Mazzocchi, madrigali a cinque voci, 1638

2 juin 20h Auditorium de Dijon

Les plus belles pages du compositeur romain Domenico Domenico Mazzocchi... 1h15

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini,  Barberini, pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante,  d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers,  s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale,  Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit,  historien passionné par l’antiquité,  un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes  : Virgile,  Petrarche,  Le Tasse…  Son œuvre musicale reflète parfaitement la richesse de la culture romaine de l’époque.  Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de manière très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes cresc,  dim,  p ou f au cœur de l’ouvrage.  Il donne également une définition très utile des messa di voce,  écho,  trilli ou enharmonies et chromatismes.  Domenico Mazzocchi,  gentilhomme di naturale modestia e gentilezza di maniere,  contribue par l’écriture de ces madrigaux à l’évolution de la musique de son temps,  dans la lignée de Caccini et à la suite de Claudio Monteverdi,  à servir la cause de la Seconda Prattica,  sa devise étant : l’oratione sia padrone del armonia e non serva (que l’art oratoire soit le maître de l’harmonie, et non son serviteur).

Sarrebourg Rencontres Musicales de Saint-Ulrich Le ballon rouge, ciné-concert aérien

Du 1er au 6 mai 7 représentations Cinéma Le Lorrain

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Montluçon CRR Montluçon Bal Renaissance, ateliers de préparation

9 & 10 avril

Préparation à un grand bal à l'époque de la Renaissance, qui aura lieu en juin 2022, pour faire danser un public varié !

Sarrebourg Rencontres Musicales de Saint-Ulrich Méliès, voyage à travers l'impossible et autre boniment

8 mai Création du spectacle ! Cinéma Le Lorrain

Une création 2022, véritable spectacle musical conçu autour des courts-métrages de Georges Méliès 1h

31 juin deux mille vingt-et-onze : mesdames et messieurs Moulard, Lataupe, Latrouille et Patoche, descendants des membres de l’Institut de Géographie Incohérente, se réunissent. Comme chaque année à la même date, ils rendent hommage à leurs ancêtres en célébrant ensemble le souvenir du Voyage à travers l’impossible entrepris par eux le 31 juin mille huit cent octante vingt-quatre. Cet évènement historique et retentissant avait alors fait l’objet d’un documentaire dont le négatif et la seule copie complète ont été perdus à jamais dans un dramatique incendie. Aujourd’hui, Etienne Méliès, le fameux bonimenteur et arrière petit-fils de Georges Méliès, réalisateur du documentaire perdu, revient des États-Unis,: une visite qui va bouleverser à jamais leurs existences… Ce nouveau ciné-concert est proposé par Les Traversées Baroques dans une mise en scène de Vincent Bouchot, sur une musique originale d’Etienne Meyer, à partir de deux courts-métrages de Georges Méliès :  Le Royaume des fées (1903) et le Voyage vers l’impossible (1904). Un spectacle qui va au-delà du ciné-concert traditionnel, pour découvrir l’univers incroyable et magique du génial Méliès ! Etienne Meyer ténor et bonimenteur • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Nicolas Nageotte clarinette basse • Frédéric Mayeur clavecin • Vincent Bouchot mise en scène

Bulle (Suisse) A Due Cornetti

13 mars 2022 17h Temple protestant de Bulle (Ch)

Une musique somptueuse, servie par les couleurs de l'orgue, des cornets à bouquin, cornets muets et flûtes à bec... 1h

En 1636, Marin Mersenne écrit dans son Harmonie Universelle à propos du cornet à bouquin : «le son qu’il rend est semblable à l’éclat d’un rayon de Soleil, qui paroist dans l’ombre ou dans les ténèbres…». Quelques pages plus loin, il concède pourtant que «ceux qui jouent du cornet en adoucissent le son tant qu’ils peuvent, d’autant qu’il est un peu rude naturellement». Quelle est donc la nature de ce son à la fois lumineux et prétendument rude ? Instrument virtuose emblématique du seicento, le cornet à bouquin est universellement répandu et apprécié en Italie : Girolamo Dalla Casa estime en 1584 que «parmi les instruments à vent, le plus excellent est le cornet à bouquin», tandis que Luigi Zenobi lui confère «la grâce, l’imitation d’une voix humaine d’enfant, le raffinement et la variété des diminutions». Un programme montrant la richesse de la musique italienne de la fin de la Renaissance et du premier baroque. Une musique somptueuse servie par les couleurs de l’orgue, du cornet à bouquin, du cornet muet et de la flûte à bec. Judith Pacquier, Liselotte Emery et Laurent Stewart se donnent la réplique pour animer d’un souffle nouveau cette formation consacrée, miroir de leur complicité de longue date à la scène comme à la ville ! Gageons que les timbres chaleureux de l’orgue et des cornets à bouquin sauront convaincre l’auditeur de leur délicatesse et viendront appuyer cette citation élogieuse issue d’une tribune parue dans un journal de… 1827 : «Qui voudrait vanter dignement les mérites du cornet à bouquin, dont L’histoire est si pure et la mélodie si suave, serait forcé d’écrire l’histoire du monde ».

Dijon Les Traversées Baroques Ateliers

6, 13, 20, 26 avril Sciences-po Dijon

Des ateliers conçus pour une ouverture musicale et culturelle des étudiants sur le campus Dijonnais

 Les Traversées Baroques interviennent depuis 2011 à Sciences-Po Dijon, pour une ouverture musicale et culturelle. Le travail pédagogique aborde aussi bien la théorie que la pratique instrumentale. Lecture et transcription des partitions anciennes, découverte de l’instrumentarium, explications historiques, mais aussi pratique de la musique par le chant et/ou les instruments.

Les intervenants en 2019 : Judith Pacquier, Etienne Meyer, Jean-Michel Weber.

Château-Dœx Festival La Folia (Suisse) Domenico Mazzocchi, madrigali a cinque voci, 1638

4 juin 19h30 temple de Château-Dœx

Les plus belles pages du compositeur romain Domenico Domenico Mazzocchi... 1h15

La vie et la carrière de Domenico Mazzocchi sont l’exemple même de la condition aisée et mondaine d’un musicien cultivé à Rome au 17è siècle. La protection des familles Aldrobrandini,  Barberini, pamphilij et Borghese lui vaut une réputation tenace de musicien dilettante,  d’autodidacte ou d’amateur : si cette condition de gentilhuomo le tient en effet à l’abri des soucis financiers,  s’il n’est attaché à aucune chapelle ou institution musicale,  Domenico Mazzocchi n’en est pas moins un érudit,  historien passionné par l’antiquité,  un lettré et un musicien « poète » très attaché au choix de ses textes  : Virgile,  Petrarche,  Le Tasse…  Son œuvre musicale reflète parfaitement la richesse de la culture romaine de l’époque.  Mazzocchi est également soucieux d’indiquer de manière très précise la manière d’interpréter ses œuvres : ces Madrigali à 5 datant de 1638 donnent de précieuses indications en matière de signes dynamiques, d’expression et de nuances. Mazzocchi est l’un des premiers à noter par les termes cresc,  dim,  p ou f au cœur de l’ouvrage.  Il donne également une définition très utile des messa di voce,  écho,  trilli ou enharmonies et chromatismes.  Domenico Mazzocchi,  gentilhomme di naturale modestia e gentilezza di maniere,  contribue par l’écriture de ces madrigaux à l’évolution de la musique de son temps,  dans la lignée de Caccini et à la suite de Claudio Monteverdi,  à servir la cause de la Seconda Prattica,  sa devise étant : l’oratione sia padrone del armonia e non serva (que l’art oratoire soit le maître de l’harmonie, et non son serviteur).

Bourg en Bresse Théâtre de Bourg-en-Bresse Le criquet, Ciné-concert poétique

16 & 19 mars 15h Salle des fêtes de Hautecourt

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Bourg en Bresse Théâtre de Bourg-en-Bresse Le criquet, Ciné-concert poétique

15, 16, 17, 18, 21, 22 mars Scolaires : mardi 15 à 9h30 et 14h30, mercredi 16 à 9h30, jeudi 17, vendredi 18, lundi 21 et mardi 22 à 9h30 et 14h30 Salle des fêtes de Hautecourt

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Sarrebourg Rencontres Musicales de Saint-Ulrich Le criquet, Ciné-concert poétique

24 & 25 mars

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Nuits Saint-Georges Festival d'orgue de Nuits-Saint-Georges Le madrigal en son jardin, musique baroque

16 au 19 juin Église de Nuits-Saint-Georges

Une création 2022... Détails à venir rapidement !

Lusigny-sur-Ouche La Turbine Le criquet, Ciné-concert poétique

20 juin 14h30 Chateau de Lusigny

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Chalon-Sur-Saone La Turbine Le criquet, Ciné-concert poétique

20 juin École élémentaire Anne Franck

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Dijon Les Traversées Baroques Le criquet, Ciné-concert poétique

21 & 22 juin Représentations scolaires Salle Devosge

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Dijon L'Atelier des Traversées Baroques Le concert des voix et des instruments

6 juillet 17h

Le concert final de l'Atelier des Traversées Baroques, avec les professeurs et stagiaires réunis !

Noirlac Les Traversées de Noirlac Bonaventura Aliotti, Musique baroque

25 juin Abbaye de Noirlac

Il trionfo della Morte, Bonaventura Aliotti - Concert mis en espace 1h20

Aliotti, Il Trionfo della Morte : l’histoire d’Adam et Ève re-visitée ! 

En 1686, est présentée à la cour de Francesco II d’Este à Modène une oeuvre qui suscite l’admiration de tous : Il trionfo della Morte per il peccato d’Adamo. Ce dialogue, composé et créé en 1677 à Ferrare par Bonaventura Aliotti, confronte Adam et Ève à la tentation, mais aussi à leur passion amoureuse, à leurs tourments et à leurs doutes. Nous découvrons ici l’histoire du péché originel par le prisme des personnages principaux : la dimension humaine – et donc fragile – des états d’âme d’Adam et d’Ève en offre un nouvel éclairage. L’oeuvre débute par un somptueux duo dans lequel ils avouent s’aimer d’un amour que rien ne peut dissoudre. Mais la Raison met Adam en garde : l’amour terrien est le père des remords. Elle lui demande donc de s’éloigner d’Ève et de rester fidèle à son créateur. La Mort, qui rôde sans pouvoir entrer dans le jardin, s’associe à Lucifer dans le but de régner sur le monde. Le Sens, aliéné jusque là par la Raison, se rebelle également. Lucifer se rend auprès d’Ève pour la tenter. Elle croque le fruit défendu, et use de ses charmes pour faire vaciller Adam – qui finit par céder en l’entendant chanter son désespoir dans un sublime lamento : « Que puis-je espérer, si mon amour n’est pas partagé. ? ». Bonaventura Aliotti est un frère franciscain sicilien également connu sous le nom de Padre Palermino. Il se forme à Palerme, se rend d’abord à Modène, puis à Ferrare en 1675. Il y est employé en tant qu’organiste par l’Accademia della Morte. Les Traversées Baroques proposent ici une découverte musicale exceptionnelle : rappelant volontiers l’opéra, cette oeuvre alterne récitatifs courts, duos, airs, choeurs et arias accompagnati, autant de joyaux musicaux pour une construction musicale très aboutie. Des pages sublimes et totalement inconnues, qui ne méritaient aucunement de tomber dans l’oubli. À découvrir absolument !

Dijon Musée de la vie Bourguignonne Le madrigal en son jardin, musique baroque

29 août 19h Cloître du musée de la vie bourguignonne

Une création 2022... Détails à venir rapidement ! 1h

Sampigny-lès-Maranges La Turbine Le criquet, Ciné-concert poétique

9 & 10 juillet La Turbine

Le criquet, un ciné-concert très poétique à destination des plus jeunes et de leurs famille. à partir de 3 ans ! 45mn

Un ciné-concert tout en poésie…

CRIQUET : n.m., insecte orthoptère sauteur, aux antennes courtes, végétarien, élégant, plein d’humour, ne se déplaçant jamais sans son meilleur ami, le violon. Ce dernier le sort de situations périlleuses grâce à sa musique magique et entraînante : qu’il soit kidnappé par une araignée, avalé par une poule ou encore coincé dans un violoncelle, rien ne va arrêter notre rusé criquet ! Imaginé en 1978 par le célèbre artiste tchèque Zdenek Miler (La petite taupe), ce petit criquet est un personnage sympathique et atypique. Le graphisme de ces sept court-métrages est simple et délicat, dans les tons pastels. Zdenek Miler créé ici un univers enfantin plein de douceur. Il y expose de manière très simple des thématiques d’actualité telles que la pollution ou l’environnement. Mais la musique tient une place centrale dans les images, puisque tous les animaux de cette forêt jouent d’un instrument. Vous y croiserez de nombreux animaux : une sauterelle, un poisson, une araignée, des coccinelles, une poule, une souris, une abeille ou encore un hérisson. C’est une véritable exploration du règne animal pour nos jeunes spectateurs. Etienne Meyer y ajoute une musique tout en finesse qui vient compléter cet univers poétique, écrite pour un effectif peu courant : le cornet à bouquin, la viole de gambe ténor et le psaltérion. Ils jouent ici une très belle partition, pour le plus grand plaisir des tout petits et de leurs parents. Idéal à partir de 2 ans, ce spectacle permet de découvrir ces instruments rares grâce à une petite présentation faite par les musiciens.

Luxeuil les Bains Festival Musique et Mémoire Bonaventura Aliotti, Musique baroque

22 juillet 20h Eglise de Luxeuil les Bains

Il trionfo della Morte, Bonaventura Aliotti - Concert mis en espace 1h20

Aliotti, Il Trionfo della Morte : l’histoire d’Adam et Ève re-visitée ! 

En 1686, est présentée à la cour de Francesco II d’Este à Modène une oeuvre qui suscite l’admiration de tous : Il trionfo della Morte per il peccato d’Adamo. Ce dialogue, composé et créé en 1677 à Ferrare par Bonaventura Aliotti, confronte Adam et Ève à la tentation, mais aussi à leur passion amoureuse, à leurs tourments et à leurs doutes. Nous découvrons ici l’histoire du péché originel par le prisme des personnages principaux : la dimension humaine – et donc fragile – des états d’âme d’Adam et d’Ève en offre un nouvel éclairage. L’oeuvre débute par un somptueux duo dans lequel ils avouent s’aimer d’un amour que rien ne peut dissoudre. Mais la Raison met Adam en garde : l’amour terrien est le père des remords. Elle lui demande donc de s’éloigner d’Ève et de rester fidèle à son créateur. La Mort, qui rôde sans pouvoir entrer dans le jardin, s’associe à Lucifer dans le but de régner sur le monde. Le Sens, aliéné jusque là par la Raison, se rebelle également. Lucifer se rend auprès d’Ève pour la tenter. Elle croque le fruit défendu, et use de ses charmes pour faire vaciller Adam – qui finit par céder en l’entendant chanter son désespoir dans un sublime lamento : « Que puis-je espérer, si mon amour n’est pas partagé. ? ». Bonaventura Aliotti est un frère franciscain sicilien également connu sous le nom de Padre Palermino. Il se forme à Palerme, se rend d’abord à Modène, puis à Ferrare en 1675. Il y est employé en tant qu’organiste par l’Accademia della Morte. Les Traversées Baroques proposent ici une découverte musicale exceptionnelle : rappelant volontiers l’opéra, cette oeuvre alterne récitatifs courts, duos, airs, choeurs et arias accompagnati, autant de joyaux musicaux pour une construction musicale très aboutie. Des pages sublimes et totalement inconnues, qui ne méritaient aucunement de tomber dans l’oubli. À découvrir absolument !

Montluçon CRR Montluçon Un Bal, grand bal Renaissance

29 juin

Un grand bal à l'époque de la Renaissance, pour faire danser un public varié !

Valloire Festival Valloire Baroque Intermèdes de la Pellegrina, Création 2022

29 juillet 21h Eglise de Valloire

Les fameux intermèdes de la Pellegrina, une création 2022 !

Dijon Les Traversées Baroques Ateliers

2, 9, 16, 23, 30 mars Sciences-po Dijon

Des ateliers conçus pour une ouverture musicale et culturelle des étudiants sur le campus Dijonnais

 Les Traversées Baroques interviennent depuis 2011 à Sciences-Po Dijon, pour une ouverture musicale et culturelle. Le travail pédagogique aborde aussi bien la théorie que la pratique instrumentale. Lecture et transcription des partitions anciennes, découverte de l’instrumentarium, explications historiques, mais aussi pratique de la musique par le chant et/ou les instruments.

Les intervenants en 2019 : Judith Pacquier, Etienne Meyer, Jean-Michel Weber.

Dijon Les Traversées Baroques Ateliers

2, 9, 16, 23 février Sciences-po Dijon

Des ateliers conçus pour une ouverture musicale et culturelle des étudiants sur le campus Dijonnais

 Les Traversées Baroques interviennent depuis 2011 à Sciences-Po Dijon, pour une ouverture musicale et culturelle. Le travail pédagogique aborde aussi bien la théorie que la pratique instrumentale. Lecture et transcription des partitions anciennes, découverte de l’instrumentarium, explications historiques, mais aussi pratique de la musique par le chant et/ou les instruments.

Les intervenants en 2019 : Judith Pacquier, Etienne Meyer, Jean-Michel Weber.

Dijon Les Traversées Baroques Ateliers

26 janvier Sciences-po Dijon

Des ateliers conçus pour une ouverture musicale et culturelle des étudiants sur le campus Dijonnais

 Les Traversées Baroques interviennent depuis 2011 à Sciences-Po Dijon, pour une ouverture musicale et culturelle. Le travail pédagogique aborde aussi bien la théorie que la pratique instrumentale. Lecture et transcription des partitions anciennes, découverte de l’instrumentarium, explications historiques, mais aussi pratique de la musique par le chant et/ou les instruments.

Les intervenants en 2019 : Judith Pacquier, Etienne Meyer, Jean-Michel Weber.