Sarrebourg Les Traversées Baroques Domenico Mazzocchi, madrigali a cinque voci, 1638 ENREGISTREMENT DISCOGRAPHIQUE

27 septembre au 1er octobre 2021

Les plus belles pages du compositeur romain Domenico Mazzocchi... Une création discographique à paraître en 2022

Dijon Musique en Ville If music be the food of love - Alexandre Martin-Varroy, Julia Sinoimeri

3 octobre 2021 15h30 Chapelle de l'Assomption, dijon

Un spectacle poétique et musical composé de poèmes de William Shakespeare parlés ou chantés, accompagnés à l’accordéon classique. entrée libre 45mn

Voici un spectacle poétique et musical composé de poèmes de William Shakespeare parlés ou chantés, accompagnés à l’accordéon classique. Les Sonnets, oeuvre emblématique et intime de Shakespeare, sont le fil conducteur de ce voyage accidenté, amoureux et déchirant. Dits, ils sont ponctués musicalement par un florilège de « songs » issus des plus célèbres pièces de l’auteur, mis en musique par de grands compositeurs. Pour enrichir ce périple passionné, opératique et littéraire, quelques tangos argentins, pièces de Rameau, Vlasov, Ligeti et improvisations à l’accordéon solo vous guideront plus loin, aux portes de tous les possibles imaginaires…

Dijon Les Traversées Baroques, Musique en Ville Musiques chroniques - Christine plubeau, Manuel Weber

3 octobre 2021 10h30 chapelle Sainte-Anne, Musée d'Art Sacré

Un spectacle autour des fables de La Fontaine... entrée libre, libre participation aux frais 45mn

Cocasses, tragiques, touchantes, merveilleuses : depuis leur publication en 1668, Les Fables de La Fontaine transportent avec elles quantité de qualificatifs qui en révèlent le génie et l’intemporalité. Miroirs de nos passions, chaque Fable est une aventure où l’on rencontre des animaux roublards, généreux, voleurs, drôles, tendres, amoureux. Spectacle intime – une musicienne, un acteur – mais foisonnant, qui met en scène un lion, un loup, un chêne, deux pigeons… Accompagnés, parfois chahutés par des musiques qui tantôt nous charment, tantôt nous bousculent.

Dijon Musique en Ville Grande fête du Croissant Baroque - Les Traversées Baroques, la Maîtrise de Dijon

3 octobre 2021 17h Cathédrale Saint-Bénigne, Dijon

Une belle rencontre entre l'Italie et la Pologne, entre Monteverdi et Mielczewski... entrée libre 1h15

Au centre de ce programme flamboyant, Marcin Mielczewski (c.1600-1651), Un compositeur polonais trop injustement oublié dans les archives musicales d’Europe centrale alors que sa musique est aussi sensuelle que chatoyante, évoquant à maintes reprises certains chef-d’oeuvres de Claudio Monteverdi qui lui donnera ici la réplique,. Doubles, triples ou quadruples choeurs témoigneront de la richesse d’un art baroque porté à son paroxysme. Tout est ici à découvrir !

Dijon Musique en Ville Rencontre gourmande

3 octobre 2021 13h15 Cloître du musée de la vie bourguignonne

Un moment convivial à partager entre le public et les musiciens ! 8€

Notre ami et chef Raphaël Jacquin vous propose verrines et autres mises en bouche, autour d’un verre (ou plus). Un moment convivial et une rencontre chaleureuse avec les musiciens.  Rencontre payante (8€), réservation obligatoire avant le mardi 28 septembre au 09 86 57  92 66.

Dijon Musique en Ville les paysans chanteurs, ensemble Artifices (A. Julien-Laferrière)

3 octobre 2021 12h Salle de Flore, palais des Ducs de Bourgogne

Découvrez une version revisité de la cantate des paysans de Jean-Sébastien Bach... Entre autre ! entrée libre 1h

Chanter Bach en français… c’est le parti pris de l’Ensemble Artifices pour cette version revisitée de la Cantate des paysans, cantate burlesque et profane augmentée par des  intermèdes instrumentaux. Car si pour accompagner ce dialogue enjoué Bach fait appel principalement à des cordes, on y trouve également une flûte et un cor qui font de brèves apparitions. Alors pourquoi ne pas profiter des pastiches dans lesquels Bach ne craint pas d’évoquer la célèbre Folia ou encore de multiples airs populaires pour intercaler des pièces instrumentales pour flûte, violon et cor, de Sebastian Bodinus ou de Telemann ? Chanteurs et instrumentistes s’adonnent à une légère farce champêtre, dans le style rustique et galant !

Sennecey les Dijon Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

7 octobre 2021 Salle polyvalente

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Paray le Monial Les Amis de la Musique Le ballon rouge, ciné-concert

9 octobre 2021 Théâtre de Paray le Monial

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Thoisy le Désert Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

8 octobre 2021 Salle polyvalente

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Schweighouse sur Moder La K'Artonnerie Le ballon rouge, ciné-concert

20 & 21 octobre 2021 MAC

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Bischwiller MAC - Relais Culturel de Bischwiller Le ballon rouge, ciné-concert

18 & 19 octobre 2021 MAC

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Lanvellec Festival de Lanvellec Bonaventura Aliotti, Musique baroque

17 octobre 15h Le Carré Magique, Lannion

Il trionfo della Morte, Bonaventura Aliotti - Concert mis en espace

Aliotti, Il Trionfo della Morte : l’histoire d’Adam et Ève re-visitée ! 

En 1686, est présentée à la cour de Francesco II d’Este à Modène une oeuvre qui suscite l’admiration de tous : Il trionfo della Morte per il peccato d’Adamo. Ce dialogue, composé et créé en 1677 à Ferrare par Bonaventura Aliotti, confronte Adam et Ève à la tentation, mais aussi à leur passion amoureuse, à leurs tourments et à leurs doutes. Nous découvrons ici l’histoire du péché originel par le prisme des personnages principaux : la dimension humaine – et donc fragile – des états d’âme d’Adam et d’Ève en offre un nouvel éclairage. L’oeuvre débute par un somptueux duo dans lequel ils avouent s’aimer d’un amour que rien ne peut dissoudre. Mais la Raison met Adam en garde : l’amour terrien est le père des remords. Elle lui demande donc de s’éloigner d’Ève et de rester fidèle à son créateur. La Mort, qui rôde sans pouvoir entrer dans le jardin, s’associe à Lucifer dans le but de régner sur le monde. Le Sens, aliéné jusque là par la Raison, se rebelle également. Lucifer se rend auprès d’Ève pour la tenter. Elle croque le fruit défendu, et use de ses charmes pour faire vaciller Adam – qui finit par céder en l’entendant chanter son désespoir dans un sublime lamento : « Que puis-je espérer, si mon amour n’est pas partagé. ? ». Bonaventura Aliotti est un frère franciscain sicilien également connu sous le nom de Padre Palermino. Il se forme à Palerme, se rend d’abord à Modène, puis à Ferrare en 1675. Il y est employé en tant qu’organiste par l’Accademia della Morte. Les Traversées Baroques proposent ici une découverte musicale exceptionnelle : rappelant volontiers l’opéra, cette oeuvre alterne récitatifs courts, duos, airs, choeurs et arias accompagnati, autant de joyaux musicaux pour une construction musicale très aboutie. Des pages sublimes et totalement inconnues, qui ne méritaient aucunement de tomber dans l’oubli. À découvrir absolument !

Saint-Claude Festival de Musique Baroque du Jura Bonaventura Aliotti, Musique baroque

15 octobre 20h Cathédrale - Saint-Claude

Il trionfo della Morte, Bonaventura Aliotti - Concert mis en espace

Aliotti, Il Trionfo della Morte : l’histoire d’Adam et Ève re-visitée ! 

En 1686, est présentée à la cour de Francesco II d’Este à Modène une oeuvre qui suscite l’admiration de tous : Il trionfo della Morte per il peccato d’Adamo. Ce dialogue, composé et créé en 1677 à Ferrare par Bonaventura Aliotti, confronte Adam et Ève à la tentation, mais aussi à leur passion amoureuse, à leurs tourments et à leurs doutes. Nous découvrons ici l’histoire du péché originel par le prisme des personnages principaux : la dimension humaine – et donc fragile – des états d’âme d’Adam et d’Ève en offre un nouvel éclairage. L’oeuvre débute par un somptueux duo dans lequel ils avouent s’aimer d’un amour que rien ne peut dissoudre. Mais la Raison met Adam en garde : l’amour terrien est le père des remords. Elle lui demande donc de s’éloigner d’Ève et de rester fidèle à son créateur. La Mort, qui rôde sans pouvoir entrer dans le jardin, s’associe à Lucifer dans le but de régner sur le monde. Le Sens, aliéné jusque là par la Raison, se rebelle également. Lucifer se rend auprès d’Ève pour la tenter. Elle croque le fruit défendu, et use de ses charmes pour faire vaciller Adam – qui finit par céder en l’entendant chanter son désespoir dans un sublime lamento : « Que puis-je espérer, si mon amour n’est pas partagé. ? ». Bonaventura Aliotti est un frère franciscain sicilien également connu sous le nom de Padre Palermino. Il se forme à Palerme, se rend d’abord à Modène, puis à Ferrare en 1675. Il y est employé en tant qu’organiste par l’Accademia della Morte. Les Traversées Baroques proposent ici une découverte musicale exceptionnelle : rappelant volontiers l’opéra, cette oeuvre alterne récitatifs courts, duos, airs, choeurs et arias accompagnati, autant de joyaux musicaux pour une construction musicale très aboutie. Des pages sublimes et totalement inconnues, qui ne méritaient aucunement de tomber dans l’oubli. À découvrir absolument !