Dijon Les Traversées Baroques / Musée des Beaux-Arts Divagations autour d'un clavecin !

20 juillet 2021 19h30 musée des Beaux-Arts, galerie 18è

Concert d'inauguration du clavecin ! Avec Laurent Stewart, Dagmar Saskova, Judith Pacquier & Etienne Meyer Gratuit 1h

C’est un concert aux allures de concert inaugural qui vous êtes proposé ici : l’ensemble Les Traversées Baroques, basé et créé à Dijon depuis quelques années déjà, a décidé il y a deux ans de pouvoir avoir son propre clavecin. Après quelques voyages et autres aventures pour en choisir le constructeur, après plus d’un an d’attente, voici donc l’instrument qui arrive à Dijon ! Nous vous raconterons cette histoire en musique, notre claveciniste Laurent Stewart sera accompagné pour ce concert de la soprano Dagmar Saskova et du ténor Etienne Meyer. Sans oublier la cornettiste Judith Pacquier. Au programme ? Ce clavecin arrivant tout droit de Bologne, c’est bien sûr la musique italienne qui fera résonner les voûtes de la galerie 18è, au cœur du Musée des Beaux Arts !

Auxerre Théâtre d'Auxerre Le ballon rouge, ciné-concert

15 & 16 mars 2021 10h, 14h30 École Rive Droite, Auxerre

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Dijon, Gemeaux, Selongey, Merceuil, Montagny les Beaune Les Traversées Baroques Le ballon rouge, ciné-concert

Du 22 au 26 mars 2021 matin et après-midi Collège de Selongey, école de Gemeaux, école Devosge, RPI Montagny / Merceuil

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Bussy-Rabutin Chateau de Bussy-Rabutin Domenico Mazzocchi, madrigali a cinque voci, 1638

4 septembre 2021 Chateau de Bussy-Rabutin

Les plus belles pages du compositeur romain Domenico Mazzocchi... Une création 2021 ! 1h15

Fresnes L'Art de la Fugue Tupasy Maria - Musique Baroque du nouveau monde

12 septembre Église

Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. 1h10

Tupasy Maria, « mère de Dieu », est un titre en langue guarani issu d’un chant sacré des missions de la région de Chiquitos en Bolivie. Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. Les cultes de « déesse-mère » sont rapidement identifiés par les différents ordres évangélisateurs sur tout le continent américain. Ces derniers y voient, mettant en parallèle les pensées amérindiennes et occidentales, l’équivalent du culte à la Vierge chez les catholiques. L’apparition de la Vierge au Mexique, en décembre 1531, a des répercussions décisives sur l’évangélisation : Marie apparaît à l’indien Juan Diego Cuauhtlaoatzin sous la forme d’une jeune fille. Elle s’adresse à lui en langue nahuatl et demande que l’on édifie un sanctuaire en son honneur sur le Cerro de Tepeyac. Juan Diego se présente ainsi aux autorités religieuses qui le somment alors de prouver ce qu’il affirme. La Vierge l’invite à retourner sur la colline pour y cueillir des fleurs en plein hiver. Juan obéit, non sans quelques réticences, son oncle étant à l’agonie. Il trouve de magnifiques roses et son oncle guérit miraculeusement. Devant plus de dix témoins, sa tilma – vêtement traditionnel – se retrouve imprimée d’une représentation de la Vierge ! L’évêque Zumárraga respecte enfin la volonté mariale et fait édifier un sanctuaire. Les Indiens sont désormais reconnus comme possédant une âme et, à partir de cet épisode, tuer un indigène est un péché. Les œuvres étroitement liées au culte marial se développent alors  sur tout le continent. On trouve son illustration musicale dans des pièces paraliturgiques, les Villancicos, mais aussi dans une grande variété d’hymnes mariaux. Le présent programme met à l’honneur les compositeurs du Nouveau Monde Juan de Araujo, Tomas Torrejon y Velasco, Domenico Zipoli, Andres Flores et la musique anonyme, celle des Indiens qui écrivent – à cette époque, il faut être prêtre pour composer – sans signer leurs œuvres.

Merceuil, Montagny les Beaune Les Traversées Baroques Le Baroque fait son cinéma !

3, 10, 17, 21, 27 & 31 mai 2021

Ateliers EAC, résidence à l'école : 60 heures d'ateliers géniaux avec 4 classes (du CP au CM2) !

Le but de ces ateliers est de réaliser une exposition, qui prendra la forme d’une installation. En partant de la première image du film (une rue et sa perspective), de grandes façades en carton vont être réalisées (peintes en gris, noir et blanc). On pourra rentrer dans certaines de ces façades (portes, fenêtres). Une colonne Maurice pourra être ajoutée. Un système de diffusion musicale sera ajouté, de manière à diffuser soit la musique de notre ciné-concert, soit la musique de ce que certains auront improvisé (et que nous aurons enregistré sur le vif). Une multitude de ballons de toute sorte et de toute matière seront suspendus au dessus de la façade et dans le ciel.
Ces grandes façades grises, noires, blanches seront remplies peu à peu de tout le travail des enfants qui sera, lui, très coloré. Voici les détails des différents projets réalisés par les quatre classes :
– Travail de la fenêtre à la façon de Matisse ou de Picasso (intérieur extérieur). Street art à la manière de Ben (écriture sur les façades.)
– Travail sur les affiches. Fausse colonne Maurice, affiches créées par les enfants avec des produits d’aujourd’hui.
– Travail sur les ballons (fabriqués en carton, dessinés, etc) : messages d’amitié, ballon écriture, pochoirs, ballon cœur, chat, etc…
– Travail sur la gourmandise : une vitrine, avec des éléments (boulangerie, gâteaux, etc).
– Le voyage, La cité idéale : imaginer, au bout de cette rue, un autre univers, une autre ville (représenter là où va l’enfant – à connecter avec un travail d’écriture sur une suite possible du film )
– Les toits : la vue de la ville par le haut, par le regard du ballon.
– Le chemin de l’école : travail d’écriture, puis faire une sorte de BD où les enfants pourraient raconter ce qu’ils font tous les jours quand ils vont à l’école. Partir de leur quotidien pour inventer un autre chemin de l’école.
– Flipbook : sur la poursuite, et tous les moments rapides (poursuite des enfants, course après le bus, marché aux puces, etc)
– Dans la rue de l’exposition : parapluies (à customiser) / Magritte

Merceuil, Montagny les Beaune Les Traversées Baroques Le Baroque fait son cinéma !

6, 26 &30 avril 2021

Ateliers EAC, résidence à l'école : 60 heures d'ateliers géniaux avec 4 classes (du CP au CM2) !

Le but de ces ateliers est de réaliser une exposition, qui prendra la forme d’une installation. En partant de la première image du film (une rue et sa perspective), de grandes façades en carton vont être réalisées (peintes en gris, noir et blanc). On pourra rentrer dans certaines de ces façades (portes, fenêtres). Une colonne Maurice pourra être ajoutée. Un système de diffusion musicale sera ajouté, de manière à diffuser soit la musique de notre ciné-concert, soit la musique de ce que certains auront improvisé (et que nous aurons enregistré sur le vif). Une multitude de ballons de toute sorte et de toute matière seront suspendus au dessus de la façade et dans le ciel.
Ces grandes façades grises, noires, blanches seront remplies peu à peu de tout le travail des enfants qui sera, lui, très coloré. Voici les détails des différents projets réalisés par les quatre classes :
– Travail de la fenêtre à la façon de Matisse ou de Picasso (intérieur extérieur). Street art à la manière de Ben (écriture sur les façades.)
– Travail sur les affiches. Fausse colonne Maurice, affiches créées par les enfants avec des produits d’aujourd’hui.
– Travail sur les ballons (fabriqués en carton, dessinés, etc) : messages d’amitié, ballon écriture, pochoirs, ballon cœur, chat, etc…
– Travail sur la gourmandise : une vitrine, avec des éléments (boulangerie, gâteaux, etc).
– Le voyage, La cité idéale : imaginer, au bout de cette rue, un autre univers, une autre ville (représenter là où va l’enfant – à connecter avec un travail d’écriture sur une suite possible du film )
– Les toits : la vue de la ville par le haut, par le regard du ballon.
– Le chemin de l’école : travail d’écriture, puis faire une sorte de BD où les enfants pourraient raconter ce qu’ils font tous les jours quand ils vont à l’école. Partir de leur quotidien pour inventer un autre chemin de l’école.
– Flipbook : sur la poursuite, et tous les moments rapides (poursuite des enfants, course après le bus, marché aux puces, etc)
– Dans la rue de l’exposition : parapluies (à customiser) / Magritte

Gemeaux Les Traversées Baroques Baroque à l'école...

6 avril 2021 École primaire de Gemeaux

Des ateliers pédagogiques adaptés à chaque âge, autour de la thématique du Ballon Rouge : improvisation et apprentissages musicaux

Auxerre Théâtre d'Auxerre Barbara Strozzi, Musique baroque

ANNULÉ 8 avril 2021 20h30 Théâtre d'Auxerre

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux ! Promenez-vous dans la Venise musicale du 17è siècle...

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux !

Une soirée en compagnie de Barbara Strozzi, femme compositrice au destin bien singulier… Imaginez-vous dans la Venise baroque du Seicento, sa culture florissante et ses arts novateurs. Entendez la musique omniprésente dans les églises, dans les rues et sur le port : les plus belles voix d’Italie et d’Europe y sont réunies. Barbara Strozzi est l’une des perles de cet écrin de choix. Son éducation raffinée la place au centre d’un cercle littéraire et musical influent, l’academia degli unisoni, dont elle devient la muse. C’est la soprano Anne Magouët qui prête sa voix à cette musique sublime et virtuose, très surprenante pour l’époque.

Gemeaux Les Traversées Baroques Baroque à l'école...

23, 29 mars 2021 École primaire de Gemeaux

Des ateliers pédagogiques adaptés à chaque âge, autour de la thématique du Ballon Rouge : improvisation et apprentissages musicaux

Saint-Claude Festival du Haut-Jura Bonaventura Aliotti, Musique baroque

11 juin REPORT AU 15 OCTOBRE 2021 Cathédrale de Saint-Claude

Il trionfo della Morte, Bonaventura Aliotti - Concert mis en espace

Aliotti, Il Trionfo della Morte : l’histoire d’Adam et Ève re-visitée ! 

En 1686, est présentée à la cour de Francesco II d’Este à Modène une oeuvre qui suscite l’admiration de tous : Il trionfo della Morte per il peccato d’Adamo. Ce dialogue, composé et créé en 1677 à Ferrare par Bonaventura Aliotti, confronte Adam et Ève à la tentation, mais aussi à leur passion amoureuse, à leurs tourments et à leurs doutes. Nous découvrons ici l’histoire du péché originel par le prisme des personnages principaux : la dimension humaine – et donc fragile – des états d’âme d’Adam et d’Ève en offre un nouvel éclairage. L’oeuvre débute par un somptueux duo dans lequel ils avouent s’aimer d’un amour que rien ne peut dissoudre. Mais la Raison met Adam en garde : l’amour terrien est le père des remords. Elle lui demande donc de s’éloigner d’Ève et de rester fidèle à son créateur. La Mort, qui rôde sans pouvoir entrer dans le jardin, s’associe à Lucifer dans le but de régner sur le monde. Le Sens, aliéné jusque là par la Raison, se rebelle également. Lucifer se rend auprès d’Ève pour la tenter. Elle croque le fruit défendu, et use de ses charmes pour faire vaciller Adam – qui finit par céder en l’entendant chanter son désespoir dans un sublime lamento : « Que puis-je espérer, si mon amour n’est pas partagé. ? ». Bonaventura Aliotti est un frère franciscain sicilien également connu sous le nom de Padre Palermino. Il se forme à Palerme, se rend d’abord à Modène, puis à Ferrare en 1675. Il y est employé en tant qu’organiste par l’Accademia della Morte. Les Traversées Baroques proposent ici une découverte musicale exceptionnelle : rappelant volontiers l’opéra, cette oeuvre alterne récitatifs courts, duos, airs, choeurs et arias accompagnati, autant de joyaux musicaux pour une construction musicale très aboutie. Des pages sublimes et totalement inconnues, qui ne méritaient aucunement de tomber dans l’oubli. À découvrir absolument !

Spoy Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

13 juin 2021 15h Salle polyvalente

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 21h 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Vezelay La Cité de la Voix Vari Concerts Sacri, Musique baroque

18 juin 2021 20h Vezelay

Les Traversées Baroques renouent avec leur histoire polonaise et avec le compositeur Kaspar Förster !

Connaissez-vous Kaspar Förster, ce musicien cosmopolite à la vie peu commune ? C’est l’une des figures majeures du 17e siècle musical. Né en 1616 à Oliwa, il fait ses premières armes musicales avec son père, libraire et maître de chapelle à Gdansk. Il poursuit sa formation à Varsovie avec Scacchi, puis à Rome avec Carrissimi. On trouve sa trace à la cour de Venise et à Florence. Il rejoint la chapelle royale de Ladislav IV à Varsovie en 1637, il y restera jusqu’en 1652. Chanteur alto et basse très apprécié, véritable star à son époque et bien rémunéré, Kaspar Förster voyage à travers l’Europe en tant qu’émissaire royal. Nommé maître de chapelle à la cour du roi du Danemark Frédéric III entre 1660 et 1667, il hérite également du poste de son père à Gdansk. Il voyage à nouveau vers l’Italie, visite Hambourg et Dresde dans les années 60, et meurt à Oliwa en 1673. Son oeuvre regroupe 48 pièces d’une virtuosité ciselée. Les parties écrites pour la voix de basse sont remarquables pour leur difficulté et l’étendue de la tessiture : Förster les chantait lui même et était réputé pour l’ambitus remarquable de sa voix. Ses compositions dénotent l’influence de compositeurs tels que Carissimi et Monteverdi. Des parfums d’Italie se dégagent de ces pages, mais on est frappé par sa manière d’intégrer au discours le fameux Stylus Phantasticus, mode de composition instrumentale répandu en Europe du Nord, qui gagne ici les parties vocales. Les Traversées Baroques proposent ici un programme virtuose qui met en valeur chacun des chanteurs et instrumentistes, pour mettre à l’honneur ce compositeur encore méconnu…

Dijon Les Traversées Baroques L'Atelier des Traversées Baroques

Du 2 au 5 juillet 2021 10h - 13h // 14h - 18h Maîtrise de Dijon

Un véritable stage d'été avec les professeurs musiciens habituels de l'ensemble !

Ambronay Festival d'Ambronay Musique à la Cité des Rois, baroque latino-Américain

18 & 19 septembre 2021 Bron et Ambronay

Séville, Lima, Cuzco, embarquement immédiat !

Les Traversées Baroques s’embarquent sur les routes maritimes, vers l’Eldorado musical de la Cordillère des Andes. Au programme, des compositeurs qui, nés en Espagne, ont eu pour mission de nourrir la vie musicale à l’autre bout du monde. La ville de Lima joue un rôle décisif dans ce développement : baptisée « cité des rois » car fondée par Francesco Pizarro le jour de l’épiphanie de l’an 1535, elle va rapidement devenir le symbole du prestige et de la puissance hispanique. Une cour brillante s’y installe, marquant durablement les domaines les plus variés, et notamment la musique, la peinture et l’architecture. Mais c’est l’arrivée du comte de Lemos, en 1667, qui favorise de façon remarquable l’activité musicale à Lima. Deux noms symbolisant le baroque musical de l’Altiplano s’imposent rapidement : Juan de Araujo (1646-1712) et Tomas Torrejon y Velasco (1644-1728). Araujo n’avait guère plus de quinze ans lorsqu’il arriva au Pérou où son père venait d’être nommé administrateur civil. Torrejon y Velasco devient quant à lui page du comte de Lemos à l’âge de quatorze ans. Il débarque donc avec celui-ci à Lima, à l’affut d’une carrière prestigieuse… Le programme Musique à la cité des rois illustre parfaitement la variété de caractères des oeuvres écrites dans le nouveau monde : intimité, déploration, ferveur, fêtes, accents de batailles, animation tumultueuse, tout y est. L’auditeur est plongé dans un bain de musique sacrée à double et triple choeurs. Il découvrira également le villancico, forme musicale et poétique très représentative de l’époque. Les Traversées Baroques s’attachent ici à représenter ce que fut l’étonnante transfusion esthétique du Siglo de oro de la Péninsule ibérique vers les nouveaux mondes conquis. Une musique à découvrir absolument ! Ce programme a été créé en 2017 à l’Opéra de Dijon.

Etienne Meyer direction • Anne Magouët, Capucine Keller sopranos • Dagmar Saskova mezzo soprano • Maximiliano Baños Alto • Hugues Primard, Vincent Bouchot ténors • Renaud Delaigue basse • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Adrien Reboisson chalémie, bombarde • Florent Marie, Matthias Speater théorbe, guitares • Christine Plubeau viole de gambe • Abel Rohrbach sacqueboute  • Monika Fischaleck basson • Laurent Stewart clavecin & orgue

Ce programme a été donné en concert à l’auditorium de Dijon, au festival de musique Baroque du Jura, et en captation dans le festival Artistes en résistance, en résidence de l’Opéra de Dijon en 2020.

Bussy-Rabutin Les Traversées Baroques Domenico Mazzocchi, madrigali a cinque voci, 1638 ENREGISTREMENT DISCOGRAPHIQUE

27 septembre au 1er octobre 2021

Les plus belles pages du compositeur romain Domenico Mazzocchi... Une création discographique à paraître en 2022

Saint-Claude Festival de Musique Baroque du Jura Concerts baroques

20 juin 2021 Après-midi Musée de l'Abbaye

La musique vénitienne s’invite au musée... Gratuit

La musique vénitienne s’invite au musée ! À chaque salle son atmosphère musicale : le temps d’un concert, les musiciens des Traversées Baroques investiront le Musée de l’Abbaye et feront s’y croiser les arts et les époques. Un moment musical dans un cadre intimiste, qui offrira aux spectateurs de découvrir ou redécouvrir, au son de la musique de Claudio Monteverdi ou Bonaventura Allioti, les riches collections du Musée.

Chassey-le-Camp Association Plaquemine Barbara Strozzi, Musique baroque

11 juillet 2021 18h30 Église

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux ! Promenez-vous dans la Venise musicale du 17è siècle... 5 et 10€ 1h10

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux !

Une soirée en compagnie de Barbara Strozzi, femme compositrice au destin bien singulier… Imaginez-vous dans la Venise baroque du Seicento, sa culture florissante et ses arts novateurs. Entendez la musique omniprésente dans les églises, dans les rues et sur le port : les plus belles voix d’Italie et d’Europe y sont réunies. Barbara Strozzi est l’une des perles de cet écrin de choix. Son éducation raffinée la place au centre d’un cercle littéraire et musical influent, l’academia degli unisoni, dont elle devient la muse. C’est la soprano Anne Magouët qui prête sa voix à cette musique sublime et virtuose, très surprenante pour l’époque.

Dijon Festival Scènes Occupations The wind, ciné-concert

23 juin 2021 Auditorium de la Maîtrise de Dijon

Un ciné-concert décoiffant vous est proposé ici... Musique d'Etienne Meyer, film de Victor Seastrom (1928) 1h10

The Wind, une musique qui décoiffe !

Une création musicale d’Étienne Meyer, un film de Victor Sjöström. Sublimé par la remarquable Lillian Gish, l’une des stars les plus marquantes de son époque, The Wind raconte l’histoire de la jeune Letty qui, devenue orpheline, quitte sa Virginie natale pour vivre chez son cousin au Texas. Elle découvre qu’il vit chichement dans une région très inhospitalière et isolée, où le vent souffle en permanence. Poussée par une parente jalouse, Letty doit épouser un modeste cowboy, Lige. Une tempête de sable éclate alors que ce dernier part en expédition. Livrée à elle-même, Letty est rejointe par un ancien soupirant… La dureté des habitants se double d’un environnement hostile, rythmé par d’hallucinantes tempêtes de sable qui ponctuent le film d’une manière remarquable. C’est un drame puissant assez lourdement chargé en métaphores : le vent qui souffle en permanence symbolise ici la concupiscence masculine à laquelle la jeune fille se refuse. Tourné aux États-Unis en 1928 dans le désert de Mojave, ce film fut réalisé dans des conditions extrêmes particulièrement éprouvantes pour les acteurs, du fait de la chaleur (50°C) et du vent constant créé par huit moteurs d’avion qui projetaient parfois des cendres incandescentes sur les acteurs… Les films de Sjöström attireront l’attention de l’avant-garde française des périodes de 1923 et 1930 grâce à leur réalisme minutieux, au jeu subtil des acteurs – dont l’expressivité des visages reflète la psychologie des personnages – et à l’utilisation audacieuse des paysages. The Wind est un chef d’oeuvre du cinéma muet au souffle lyrique bouleversant qui a inspiré une partition brillante au compositeur et chef d’orchestre Etienne Meyer. Il dirige ici un ensemble pour le moins original : violon et violoncelle baroques, cornet à bouquin, piano et percussions qui soulignent à la perfection et en direct ce film puissant dont on ressort quelque peu décoiffé…

La Gruyère (Suisse) La Grue Baroque Musique baroque instrumentale

ANNULÉ 21 février Église

Un programme autour de l'orgue, des cornets à bouquins et des flûtes à bec

A DUE CORNETTI

En 1636, Marin Mersenne écrit dans son Harmonie Universelle à propos du cornet à bouquin : «le son qu’il rend est semblable à l’éclat d’un rayon de Soleil, qui paroist dans l’ombre ou dans les ténèbres…». Quelques pages plus loin, il concède pourtant que «ceux qui jouent du cornet en adoucissent le son tant qu’ils peuvent, d’autant qu’il est un peu rude naturellement». Quelle est donc la nature de ce son à la fois lumineux et prétendument rude ? Instrument virtuose emblématique du seicento, le cornet à bouquin est universellement répandu et apprécié en Italie : Girolamo Dalla Casa estime en 1584 que «parmi les instruments à vent, le plus excellent est le cornet à bouquin», tandis que Luigi Zenobi lui confère «la grâce, l’imitation d’une voix humaine d’enfant, le raffinement et la variété des diminutions». Un programme montrant la richesse de la musique italienne de la fin de la Renaissance et du premier baroque. Une musique somptueuse servie par les couleurs de l’orgue, du cornet à bouquin, du cornet muet et de la flûte à bec. Judith Pacquier, Liselotte Emery et Laurent Stewart se donnent la réplique pour animer d’un souffle nouveau cette formation consacrée, miroir de leur complicité de longue date à la scène comme à la ville ! Gageons que les timbres chaleureux de l’orgue et des cornets à bouquin sauront convaincre l’auditeur de leur délicatesse et viendront appuyer cette citation élogieuse issue d’une tribune parue dans un journal de… 1827 : «Qui voudrait vanter dignement les mérites du cornet à bouquin, dont L’histoire est si pure et la mélodie si suave, serait forcé d’écrire l’histoire du monde ».

Dijon L'Atelier des Traversées Baroques Musiques spatialisées

ANNULÉ 30 & 31 janvier 2021 Dijon

L'atelier des Traversées Baroques réunit ses musiciens habituel pour trois we de partage musical avec des stagiaires.

Sennecey les Dijon Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

ANNULÉ 16 janvier 2021 Salle polyvalente

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Dijon Les Traversées Baroques, Musique en Ville En liberté dans la ville

2 & 3 octobre 2021 Les lieux sont actuellement en cours de recherche...

Une randonnée citadine et musicale, pour découvrir des artistes fantastiques dans des lieux insolites ! entrée libre 30mn & 45mn

Le programme de l’édition 2020 est actuellement en cours de construction. Il tiendra compte de l’évolution de la situation sanitaire.

Dijon Musique en Ville Musique à la Cité des Rois, baroque latino-Américain

3 octobre 2021 18h Église Sant-Pierre

Séville, Cuzco, Lima : embarquement immédiat ! Un univers musical coloré...

Séville, Lima, Cuzco, embarquement immédiat !

Les Traversées Baroques s’embarquent sur les routes maritimes, vers l’Eldorado musical de la Cordillère des Andes. Au programme, des compositeurs qui, nés en Espagne, ont eu pour mission de nourrir la vie musicale à l’autre bout du monde. La ville de Lima joue un rôle décisif dans ce développement : baptisée « cité des rois » car fondée par Francesco Pizarro le jour de l’épiphanie de l’an 1535, elle va rapidement devenir le symbole du prestige et de la puissance hispanique. Une cour brillante s’y installe, marquant durablement les domaines les plus variés, et notamment la musique, la peinture et l’architecture. Mais c’est l’arrivée du comte de Lemos, en 1667, qui favorise de façon remarquable l’activité musicale à Lima. Deux noms symbolisant le baroque musical de l’Altiplano s’imposent rapidement : Juan de Araujo (1646-1712) et Tomas Torrejon y Velasco (1644-1728). Araujo n’avait guère plus de quinze ans lorsqu’il arriva au Pérou où son père venait d’être nommé administrateur civil. Torrejon y Velasco devient quant à lui page du comte de Lemos à l’âge de quatorze ans. Il débarque donc avec celui-ci à Lima, à l’affut d’une carrière prestigieuse… Le programme Musique à la cité des rois illustre parfaitement la variété de caractères des oeuvres écrites dans le nouveau monde : intimité, déploration, ferveur, fêtes, accents de batailles, animation tumultueuse, tout y est. L’auditeur est plongé dans un bain de musique sacrée à double et triple choeurs. Il découvrira également le villancico, forme musicale et poétique très représentative de l’époque. Les Traversées Baroques s’attachent ici à représenter ce que fut l’étonnante transfusion esthétique du Siglo de oro de la Péninsule ibérique vers les nouveaux mondes conquis. Une musique à découvrir absolument ! Ce programme a été créé en 2017 à l’Opéra de Dijon.

Etienne Meyer direction • Anne Magouët, Capucine Keller sopranos • Dagmar Saskova mezzo soprano • Maximiliano Baños Alto • Hugues Primard, Vincent Bouchot ténors • Renaud Delaigue basse • Judith Pacquier cornet à bouquin • Jasmine Eudeline violon • Adrien Reboisson chalémie, bombarde • Florent Marie, Matthias Speater théorbe, guitares • Christine Plubeau viole de gambe • Abel Rohrbach sacqueboute  • Monika Fischaleck basson • Laurent Stewart clavecin & orgue

Ce programme a été donné en concert à l’auditorium de Dijon, au festival de musique Baroque du Jura, et en captation dans le festival Artistes en résistance, en résidence de l’Opéra de Dijon en 2020.

Sennecey les Dijon Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

7 octobre 2021 Salle polyvalente

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Thoisy le Désert Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

8 octobre 2021 Salle polyvalente

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Paray le Monial Les Amis de la Musique Le ballon rouge, ciné-concert

9 octobre 2021 Théâtre de Paray le Monial

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Semur en Auxois Théâtre de Semur en Auxois Le ballon rouge, ciné-concert

21 mai 2021 10h, 14h40, 15h50 Théâtre de Semur en Auxois

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Espagne Festival Terrer Priorat Tupasy Maria - Musique Baroque du nouveau monde

22 août 2021

Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes.

Tupasy Maria, « mère de Dieu », est un titre en langue guarani issu d’un chant sacré des missions de la région de Chiquitos en Bolivie. Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. Les cultes de « déesse-mère » sont rapidement identifiés par les différents ordres évangélisateurs sur tout le continent américain. Ces derniers y voient, mettant en parallèle les pensées amérindiennes et occidentales, l’équivalent du culte à la Vierge chez les catholiques. L’apparition de la Vierge au Mexique, en décembre 1531, a des répercussions décisives sur l’évangélisation : Marie apparaît à l’indien Juan Diego Cuauhtlaoatzin sous la forme d’une jeune fille. Elle s’adresse à lui en langue nahuatl et demande que l’on édifie un sanctuaire en son honneur sur le Cerro de Tepeyac. Juan Diego se présente ainsi aux autorités religieuses qui le somment alors de prouver ce qu’il affirme. La Vierge l’invite à retourner sur la colline pour y cueillir des fleurs en plein hiver. Juan obéit, non sans quelques réticences, son oncle étant à l’agonie. Il trouve de magnifiques roses et son oncle guérit miraculeusement. Devant plus de dix témoins, sa tilma – vêtement traditionnel – se retrouve imprimée d’une représentation de la Vierge ! L’évêque Zumárraga respecte enfin la volonté mariale et fait édifier un sanctuaire. Les Indiens sont désormais reconnus comme possédant une âme et, à partir de cet épisode, tuer un indigène est un péché. Les œuvres étroitement liées au culte marial se développent alors  sur tout le continent. On trouve son illustration musicale dans des pièces paraliturgiques, les Villancicos, mais aussi dans une grande variété d’hymnes mariaux. Le présent programme met à l’honneur les compositeurs du Nouveau Monde Juan de Araujo, Tomas Torrejon y Velasco, Domenico Zipoli, Andres Flores et la musique anonyme, celle des Indiens qui écrivent – à cette époque, il faut être prêtre pour composer – sans signer leurs œuvres.

Lanvellec Festival Festival de Lanvellec Bonaventura Aliotti, Musique baroque

17 octobre

Il trionfo della Morte, Bonaventura Aliotti - Concert mis en espace

Aliotti, Il Trionfo della Morte : l’histoire d’Adam et Ève re-visitée ! 

En 1686, est présentée à la cour de Francesco II d’Este à Modène une oeuvre qui suscite l’admiration de tous : Il trionfo della Morte per il peccato d’Adamo. Ce dialogue, composé et créé en 1677 à Ferrare par Bonaventura Aliotti, confronte Adam et Ève à la tentation, mais aussi à leur passion amoureuse, à leurs tourments et à leurs doutes. Nous découvrons ici l’histoire du péché originel par le prisme des personnages principaux : la dimension humaine – et donc fragile – des états d’âme d’Adam et d’Ève en offre un nouvel éclairage. L’oeuvre débute par un somptueux duo dans lequel ils avouent s’aimer d’un amour que rien ne peut dissoudre. Mais la Raison met Adam en garde : l’amour terrien est le père des remords. Elle lui demande donc de s’éloigner d’Ève et de rester fidèle à son créateur. La Mort, qui rôde sans pouvoir entrer dans le jardin, s’associe à Lucifer dans le but de régner sur le monde. Le Sens, aliéné jusque là par la Raison, se rebelle également. Lucifer se rend auprès d’Ève pour la tenter. Elle croque le fruit défendu, et use de ses charmes pour faire vaciller Adam – qui finit par céder en l’entendant chanter son désespoir dans un sublime lamento : « Que puis-je espérer, si mon amour n’est pas partagé. ? ». Bonaventura Aliotti est un frère franciscain sicilien également connu sous le nom de Padre Palermino. Il se forme à Palerme, se rend d’abord à Modène, puis à Ferrare en 1675. Il y est employé en tant qu’organiste par l’Accademia della Morte. Les Traversées Baroques proposent ici une découverte musicale exceptionnelle : rappelant volontiers l’opéra, cette oeuvre alterne récitatifs courts, duos, airs, choeurs et arias accompagnati, autant de joyaux musicaux pour une construction musicale très aboutie. Des pages sublimes et totalement inconnues, qui ne méritaient aucunement de tomber dans l’oubli. À découvrir absolument !

Sarrebourg Festival international de Sarrebourg Fête Baroque à la cour de Pologne, musique baroque

28 août 2021 Église Saint-Martin de Hof

Les Traversées Balques renouent avec l'un des programmes à l'origine même du projet... Les musiques du génial Marcin Mielczewski !

De Naples à Saint-Pétersbourg, un lien très fort unit une demi-douzaine de pays, Italie, Allemagne et Autriche, République tchèque, Pologne et Russie : la civilisation baroque. L’écrivain Dominique Fernandez a énoncé fort justement le concept de “croissant baroque” à propos de cette parure éclatante de monuments, de statues, et de tableaux qui recouvre l’Europe aux XVIIème et XVIIIème siècles, de Rome à Prague, de Venise à Vienne, telle un croissant géographique : territoire de la perle et de l’ange, de l’opéra et du gâteau, du putto moqueur et du squelette ricanant. Exubérance vitale et sentiment de la précarité, goût de la fête et terreur de la mort eurent pour interprètes Bernin et Mozart, Puget et Caravage, mais également tant d’artistes méconnus comme les sculpteurs et stucateurs tchèques ou les architectes de Bavière. Mais à vrai dire, aucun d’entre eux ne fut autant méconnu que les compositeurs qui donnèrent le plus juste souffle à ces extraordinaires décors baroques ; ces inventeurs de musiques “haleine des statuts”, selon la belle formule de Rainer Maria Rilke, qui eurent le génie de mettre en œuvre tous ces monuments en portant à un degré incomparable de perfection la musique de la polychoralité, admirable projection sonore du monde spirituel et imaginaire baroque. C’est cet univers sonore magique qu’entend restituer ce programme.
Principalement constitué d’œuvres venues de Pologne et d’Italie et conçu sur le modèle des fameuses “vespro della la Beata Virgine” de Claudio Monteverdi, il démontre bien toute la richesse du patrimoine musical européen. Dans ce “chant à la très Sainte Vierge”, dont nous fêtons cette année les 400 ans,  Claudio Monteverdi montre sa maturité et nous propose un torrent de trouvailles et de nouvelles possibilités musicales qui influenceront pour un certain temps les compositeurs de l’Europe entière. Quoi de plus naturel donc que d’imaginer une rencontre musicale entre ce même Monteverdi et l’un des plus brillants compositeurs Polonais, Marcin Mielczewski? 
Celui que l’on considère comme le Monteverdi polonais est l’un des compositeurs les plus connus de l’Europe de ce début du 17ème siècle. Ses œuvres sont largement diffusées et jouées, de Paris à la Russie en passant par le Danemark ou encore la Silésie,la Moravie et l’Ukraine, et ce plusieurs décennies après sa mort en 1651. Sa musique est grandiose, elle témoigne une véritable virtuosité dans le maniement des différents plans sonores de l’écriture polychorale : plus de 40 œuvres sacrées mêlant les voix et les instruments et mélangeant avec bonheur dans une même pièce prima et seconda pratica, petits et gros effectifs, le tout avec une inventivité musicale sans cesse renouvelée.

Dijon Les Traversées Baroques Barbara Strozzi, Musique baroque

12 juillet 2021 19h30 Salle de Flore, Dijon

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux ! Promenez-vous dans la Venise musicale du 17è siècle... 5 et 10€ 1h10

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux !

Une soirée en compagnie de Barbara Strozzi, femme compositrice au destin bien singulier… Imaginez-vous dans la Venise baroque du Seicento, sa culture florissante et ses arts novateurs. Entendez la musique omniprésente dans les églises, dans les rues et sur le port : les plus belles voix d’Italie et d’Europe y sont réunies. Barbara Strozzi est l’une des perles de cet écrin de choix. Son éducation raffinée la place au centre d’un cercle littéraire et musical influent, l’academia degli unisoni, dont elle devient la muse. C’est la soprano Anne Magouët qui prête sa voix à cette musique sublime et virtuose, très surprenante pour l’époque.

Dijon L'Atelier des Traversées Baroques Musiques spatialisées

ANNULÉ 06 & 07 mars, puis 27 & 28 mars 2021 Dijon

L'atelier des Traversées Baroques réunit ses musiciens habituel pour trois we de partage musical avec des stagiaires.

Semur en Auxois Arts & Scènes Le ballon rouge, ciné-concert

31 juillet 2021 21h Plaine de la Saussiotte, avenue du Tir

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Moyenmoutier Festival des abbayes en Lorraine Barbara Strozzi, Musique baroque

ANNULÉ 10 juillet 2021 Moyenmoutier

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux ! Promenez-vous dans la Venise musicale du 17è siècle...

Barbara Strozzi, passions et tourments amoureux !

Une soirée en compagnie de Barbara Strozzi, femme compositrice au destin bien singulier… Imaginez-vous dans la Venise baroque du Seicento, sa culture florissante et ses arts novateurs. Entendez la musique omniprésente dans les églises, dans les rues et sur le port : les plus belles voix d’Italie et d’Europe y sont réunies. Barbara Strozzi est l’une des perles de cet écrin de choix. Son éducation raffinée la place au centre d’un cercle littéraire et musical influent, l’academia degli unisoni, dont elle devient la muse. C’est la soprano Anne Magouët qui prête sa voix à cette musique sublime et virtuose, très surprenante pour l’époque.

Bischwiller MAC - Relais Culturel de Bischwiller Le ballon rouge, ciné-concert

18 & 19 octobre 2021 MAC

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Schweighouse sur Moder La K'Artonnerie Le ballon rouge, ciné-concert

20 & 21 octobre 2021 MAC

Un magnifique ciné-concert : une musique d'Etienne Meyer, des images d'Albert Lamorisse (1957) 50mn

Un ciné-concert aérien à voir en famille…

Paris, 1950 : Pascal, un bambin de 6 ans, libère un ballon rouge accroché à un réverbère. Ce ballon se met à le suivre partout où il va, devenant ainsi son ami. Cette étonnante complicité suscite la curiosité, puis la jalousie des plus grands, qui, cherchant en vain à s’approprier ce ballon apprivoisé, finissent par le faire éclater. Pour consoler Pascal, meurtri par la disparition brutale de ce nouvel ami, des centaines de ballons multicolores affluent de tous les coins de Paris, entourent l’enfant, et l’emportent dans les airs. Entre humour et sensibilité, ce magnifique conte cinématographique a été réalisé en 1956 par le cinéaste Albert Lamorisse, remarqué quelques années auparavant pour avoir réalisé Crin Blanc. Le Ballon Rouge a reçu la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario original. La délicatesse du récit cinématographique est soulignée ici par la musique d’Etienne Meyer composée spécialement pour ce ciné-concert : il signe une oeuvre toute en finesse, écrite pour quatre instruments baroques dont il revisite la richesse des timbres. Ce spectacle est un appel au voyage dans un univers sonore et cinématographique d’exception, vous en sortirez enchantés. C’est également une redécouverte du Paris des années 50, de ses commerces, de ses rues étroites, de ses autobus, de son école d’autrefois et de ses enfants en culotte-courte… Un ciné-concert onirique, un spectacle idéal pour passer un moment convivial en famille.

Sarrebourg Festival International de Sarrebourg Les Vêpres de la Vierge, Claudio Monteverdi

ANNULÉ 9 juillet 2021 20h Église Saint-Martin de Hof

C’est en 1610 que sont publiées les Vêpres de la Vierge,partition d’une exubérance sonore, d’une modernité et d’une diversité, absolument extraordinaire.

C’est en 1610 que sont publiées les Vêpres de la Vierge,partition d’une exubérance sonore, d’une modernité et d’une diversité, absolument extraordinaire. Avec cette pièce maîtresse dédiée au pape Paul V, démonstration péremptoire et magnifique des hauteurs de son art et de son inspiration, illustration militante et exemplaire du dogme du culte de la Vierge réaffirmé par le récent Concile de Trente, Monteverdi se place. Rome, Caput Mundi, ne serait-ce pas le champ d’action idéal pour le plus grand compositeur de son époque ? Hélas, les grands de ce monde ne prêtent pas toujours oreille aux pouvoirs de la musique. C’est à Venise, trois ans plus tard, que Monteverdi trouvera un point de chute à sa mesure. Saint-Marc, ses ors byzantins, sa sensualité orientale, ses coupoles qui semblent comme prédestinées tant aux couleurs voluptueuses qu’aux polyphonies spatialisées de ces Vêpresluxuriantes. Venise, qui s’apprête à devenir la capitale d’un genre nouveau : l’opéra.

Dijon Opéra de Dijon Les Vêpres de la Vierge, Claudio Monteverdi

ANNULÉ 12 mars 2021 20h Auditorium de Dijon

C’est en 1610 que sont publiées les Vêpres de la Vierge,partition d’une exubérance sonore, d’une modernité et d’une diversité, absolument extraordinaire.

C’est en 1610 que sont publiées les Vêpres de la Vierge,partition d’une exubérance sonore, d’une modernité et d’une diversité, absolument extraordinaire. Avec cette pièce maîtresse dédiée au pape Paul V, démonstration péremptoire et magnifique des hauteurs de son art et de son inspiration, illustration militante et exemplaire du dogme du culte de la Vierge réaffirmé par le récent Concile de Trente, Monteverdi se place. Rome, Caput Mundi, ne serait-ce pas le champ d’action idéal pour le plus grand compositeur de son époque ? Hélas, les grands de ce monde ne prêtent pas toujours oreille aux pouvoirs de la musique. C’est à Venise, trois ans plus tard, que Monteverdi trouvera un point de chute à sa mesure. Saint-Marc, ses ors byzantins, sa sensualité orientale, ses coupoles qui semblent comme prédestinées tant aux couleurs voluptueuses qu’aux polyphonies spatialisées de ces Vêpresluxuriantes. Venise, qui s’apprête à devenir la capitale d’un genre nouveau : l’opéra.

Fresnes L'Art de la Fugue Nouveaux Mondes - Musique Baroque

ANNULÉ - 21 mars 15h Église

Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. 1h10

Tupasy Maria, « mère de Dieu », est un titre en langue guarani issu d’un chant sacré des missions de la région de Chiquitos en Bolivie. Ce programme propose des œuvres mariales venant du Pérou, du Guatemala, du Mexique ou de Bolivie ainsi que de Séville, ville mère de toutes les conquêtes. Les cultes de « déesse-mère » sont rapidement identifiés par les différents ordres évangélisateurs sur tout le continent américain. Ces derniers y voient, mettant en parallèle les pensées amérindiennes et occidentales, l’équivalent du culte à la Vierge chez les catholiques. L’apparition de la Vierge au Mexique, en décembre 1531, a des répercussions décisives sur l’évangélisation : Marie apparaît à l’indien Juan Diego Cuauhtlaoatzin sous la forme d’une jeune fille. Elle s’adresse à lui en langue nahuatl et demande que l’on édifie un sanctuaire en son honneur sur le Cerro de Tepeyac. Juan Diego se présente ainsi aux autorités religieuses qui le somment alors de prouver ce qu’il affirme. La Vierge l’invite à retourner sur la colline pour y cueillir des fleurs en plein hiver. Juan obéit, non sans quelques réticences, son oncle étant à l’agonie. Il trouve de magnifiques roses et son oncle guérit miraculeusement. Devant plus de dix témoins, sa tilma – vêtement traditionnel – se retrouve imprimée d’une représentation de la Vierge ! L’évêque Zumárraga respecte enfin la volonté mariale et fait édifier un sanctuaire. Les Indiens sont désormais reconnus comme possédant une âme et, à partir de cet épisode, tuer un indigène est un péché. Les œuvres étroitement liées au culte marial se développent alors  sur tout le continent. On trouve son illustration musicale dans des pièces paraliturgiques, les Villancicos, mais aussi dans une grande variété d’hymnes mariaux. Le présent programme met à l’honneur les compositeurs du Nouveau Monde Juan de Araujo, Tomas Torrejon y Velasco, Domenico Zipoli, Andres Flores et la musique anonyme, celle des Indiens qui écrivent – à cette époque, il faut être prêtre pour composer – sans signer leurs œuvres.

Saint-Michel en Thiérache Festival de Saint-Michel en Thiérache San Marco di Venezia, Musique baroque

27 juin 2021 11h30 Église

L'âge d'Or de la musique italienne à Venise : retrouvez le programme de notre 5e disque en concert !

L’âge d’or musical à Saint-Marc de Venise

La République de Venise connait son apogée économique et politique au 16e siècle. A cette époque, ses nombreuses provinces de Terra ferma s’étendent jusqu’aux portes de Milan. Son activité maritime est florissante, les Vénitiens jouant un rôle commercial et diplomatique déterminant sur tout le pourtour méditerranéen. Cette opulente indépendance, dans une Italie disloquée en proie aux guerres, favorise naturellement la floraison des arts dans la lagune. Le siècle du Titien et du Tintoret voit aussi l’essor prodigieux de la Capella musicale di San Marco, qui demeure jusqu’à la fin du 17e siècle le centre musical le plus actif de la cité. Les mots de l’anglais Thomas Coryat donnent une idée de l’émerveillement provoqué : « La fête consistait principalement en musique, laquelle était à la fois vocale et instrumentale, si admirable, si excellente, qu’elle stupéfia tous les étrangers, qui n’avaient jamais rien entendu de tel. » La Capella musicale di San Marco se distingue par l’abondance de ses musiciens : le choeur, l’un des plus opulents d’Italie, réunit 36 chantres, auxquels on adjoint parfois les enfants de la maîtrise et les étudiants du séminaire. Un concerto instrumental, réuni depuis 1568, vient parfois soutenir les voix lors des fêtes solennelles : il est initialement constitué de huit instrumentistes à vent, cornets à bouquins et trombones. Les Traversées Baroques mêlent ici les voix et les vents, pour renouer avec la pratique de San Marco. Ce programme réunit Giovanni Gabrieli (Sacrae Symphoniae, 1597) et Giovanni Bassano (Concerti ecclesiastici – 1598 et 1599) : de la musique vocale, de la musique instrumentale, et une combinaison infinie de couleurs musicales, comme le suggère la citation émerveillée de Coryat en 1611 … Une véritable fête pour les oreilles !