Ensemble vocal et instrumental consacré principalement à la restitution des musiques anciennes, Les Traversées Baroques sont nées en 2008. Prendre des chemins de traverses, explorer de nouveaux univers culturels et musicaux… À l’origine, «baroque» signifie «perle irrégulière». Et ce sont bien les irrégularités, les courbes, les aspérités et programmes singuliers qui intéressent Judith Pacquier (direction artistique) et Etienne Meyer (direction musicale), fondateurs de l’ensemble. En réunissant autour d’eux des musiciens d’horizons différents, ils redonnent vie à des répertoires méconnus venant d’Italie, de Pologne, de République tchèque ou encore d’Allemagne. Ce sont des programmes originaux donnés en concert ou encore reconstitués sur scène quand il s’agit d’opéras, enregistrés au disque ou enseignés sous la forme d’ateliers et de masterclass, le tout dans un constant souci de l’excellence artistique.

Ensemble Baroque Régional en résidence à l’Opéra de Dijon depuis avril 2013, Les Traversées Baroques développent depuis lors de nouveaux programmes et créations musicales originales : l’ensemble propose à  l’auditeur  un voyage musical en partant de l’Italie, berceau de la musique du début du 17ème siècle, pour en suivre les nombreuses ramifications dans toute l’Europe. Claudio Monteverdi bien sûr, le père spirituel, mais également J. J. Fux, H. Schütz, A. Michna, M. Mielczewscki, G. Gabrieli, G. da Palestrina et encore bien d’autres. Ces programmes sont diffusés dans les festivals à l’échelle nationale et internationale sous forme de concerts et de tournées. Ces programmes peuvent réunir entre trois et cinquante musiciens selon la musique et les lieux de concert. Les Traversées Baroques se tournent également vers l’opéra, avec la reconstitution, en 2014, des intermèdes de la Pellegrina dans une version mise en scène. En 2016, c’est l’Orfeo de Claudio Monteverdi qui est donné, avec Marc Mauillon dans le rôle titre.

Un partenariat avec le label K617 a été mis en place depuis plusieurs années pour la parution de quatre albums consacrés à la musique polonaise. C’est avec leur partenaire polonais privilégié, l’Institut Adam Mickiewicz (culture.pl) qu’ils publient le coffret Salve Festa Dies réunissant ces quatre disques. C’est également une volonté forte de formation des musiciens et du public de demain qui pousse Etienne Meyer et Judith Pacquier à proposer de manière régulière des masterclass, formations, conférences et ateliers autour du répertoire du début du 17ème siècle : l’Atelier des Traversées Baroques a vu le jour à Prague, est passé par Varsovie, et est présent à Dijon. La 6ème édition aura lieu en 2014 à Dijon, ouverte à plus de soixante musiciens curieux de découvertes musicales inédites, dans une même dynamique artistique.

Les Traversées Baroques : pour une aventure musicale hors des sentiers battus !

Les Traversées Baroques bénéficient du soutien du Ministère de la Culture (DRAC Bourgogne Franche-Comté) au titre des ensembles musicaux et vocaux conventionnés, de la Ville de Dijon, du Conseil Départemental de la Côte d’Or et du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté et de de l’Institut Adam Mickiewicz (Culture.pl).

 

JudithLes Traversées Baroques