Etienne Meyer composition à l’image
Judith Pacquier cornet à bouquin
Abel Rohrbach sacqueboute basse
Olivier Urbano accordéon

Pat a Mat, un ciné-concert explosif !

Ce ciné-concert pour petits et grands enfants est l’un des classiques de l’ensemble ! Il vous fera entendre une musique originale composée par Etienne Meyer sur des images venant tout droit de la République tchèque des années 70. Ces cinq courts-métrages suivent les aventures de Pat et Mat, deux petits bonhommes en pâte à modeler animée conçus par les tchèques Lubomír Beneš et Jirí Trnka. Ils apparaissent pour la première fois dans un épisode intitulé « les bricoleurs » : ceux que l’on pourrait appeler les Dupont et Dupond du cinéma d’animation passent leur temps à vouloir réparer des objets de manière astucieuse – selon eux – mais avec un résultat catastrophique dont ils sont pourtant très satisfaits. Ils sont capables de transformer une paire de ciseaux en tondeuse, une baignoire et une perceuse en lave-vaisselle ou encore un serre-joint et trois bougies en barbecue… Si l’explosion n’est jamais loin, leur maladresse toujours inventive est un magnifique remède à la morosité ! Dans les années 70, les créateurs tchèques sont à la pointe en matière de cinéma d’animation pour enfants. Ces deux personnages sont réalisés en plasticine, chaque scène est animée image par image : les réalisateurs prennent une suite de photos d’un plan fixe et modifient la position des personnages au fil de la construction de leur histoire. Pour résumer, 1 seconde de film, 23 photos ! Le premier épisode durant 8’38, nous vous laissons calculer ! Le rythme donné par la spécificité de cette technique de montage d’animation constitue un cadre idéal de composition pour Etienne Meyer, qui propose ici une musique aux multiples facettes, au service de l’image : il écrit pour une formation inédite mêlant instruments anciens et modernes (cornet à bouquin, sacqueboute basse et accordéon). Les trois musiciens jouent en direct sur l’image, calés sur une bande-son.

Durée : environ 45 minutes. Créé à l’Opéra de Dijon en 2012, il a été joué 30 fois déjà : à Dijon, Chalon-Sur-Saône (Espace des Arts), en Suisse, en Norvège, au Festival du Haut-Jura, au Festival international de Sarrebourg et à l’Arsenal de Metz, dans la saison culturelle du département de Côte d’Or… Retrouvez Pat a Mat le 26 mai 2018 au Neutrino de Genas et le 12 juin 2018 à Ivantcice dans la programmation du festival Concentus Moraviae

Un ciné-concert, qu’est ce que c’est ?