Claudio Monteverdi Revue-de-presse-orfeo

orfeo-credit-photo-gilles-abegg-opera-de-dijon

« Les épatantes Traversées Baroques d’Etienne Meyer tissent pour cet Orfeo un écrin onctueux et puissant…  » | Vincent Borel      « Dans la fosse, Etienne Meyer et Les Traversées Baroques restituent la richesse, l’expressivité et, surtout, la douceur du langage musical de Claudio Monteverdi. »| Isabelle Truchon

« Réussite musicale surtout, grâce à Etienne Meyer et ses jeunes Traversées Baroques – stylistiquement informées et dramatiquement efficaces – soutenant une troupe de de spécialistes (Marc Mauillon, Emmanuelle de Negri, Frédéric Caton, Claire Lefilliâtre) dominée par Marc Mauillon pour ses débuts réussis en Orphée, vocalement glorieux et émouvant en rock star bénie des dieux et rattrapée par ses démons. » | Muzikzen

Kaspar Förster Revue-de-presse

Couv. Forster« L’interprétation est de premier ordre, tant en ce qui concerne les instruments que les voix : part belle est faite aux deux cornets et aussi à la dulciane, et la basse de Renaud Delaigue impressionne dans l’hymne Jesu Dulcis Memoria » | Marc Vignal

 « Une parution hautement recommandable, non seulement pour le répertoire de qualité et, sauf erreur, très majoritairement inédit qu’il donne à entendre, mais également pour la très grande tenue musicale avec laquelle il nous est offert. »  | Jean-Christophe Pucek.

 Ortus de Polonia Revue de presse

OrtusNews

« L’ensemble Les Traversées baroques, qui se dédie à l’interprétation de ces répertoires largement négligés, propose une lecture richement ornée, et cependant très claire et expressive. Le mélange des voix et des instruments s’opère à merveille : les cuivres et l’orgue colorent les voix de teintes chatoyantes, dans un équilibre toujours juste. »| Classica Répertoire

« Chaque ensemble vocal dialogue avec un concerto instrumental rutilant, composé, à la manière vénitienne de somptueux sacqueboutes et cornets rivalisant en diminutions scintillantes et raffinées… Cette magnifique anthologie vient non seulement compléter tous les précédents enregistrements consacrés à Zielenski, mais forme désormais une référence pour qui voudrait découvrir la splendeur des chapelles catholiques polonaises au temps du baroque naissant. »| Diapason

La Pellegrina, une fête florentine / Video : MMediatv.com / Revue de presse

La Pellegrina_Opéra de Dijon©Gilles Abegg_IMG_5816« Les Traversées Baroques, sous la direction souple, attentive et généreuse d’Etienne Meyer, nous offrent des couleurs dignes des plus grands peintres de la Renaissance. Jamais les intermèdes n’avaient jusqu’alors trouvé des interprètes aussi accomplis. La texture orchestrale est tout à la fois luxuriante et onirique tout en soulignant une virtuosité théâtrale qui nous emporte tout au long de la soirée bien loin du XXIè siècle. »| ODB – Opéra

« Un spectacle magique, qui se construit sous nos yeux, avec notre complicité, parfaitement abouti, efficace, rondement mené au point qu’on en oublie la durée, voilà une magnifique réalisation qui ravit l’oreille, l’œil, l’intelligence et la sensibilité. »| Forum Opéra

« La part musicale est réjouissante et accomplie. Ensemble formé d’une poignée d’instrumentistes chevronnés, rejoints par une jeune et compétente génération de musiciens, Les Traversées Baroques procurent un bonheur constant. Avec sa gestique ductile et large, et son évidente musicalité, Etienne Meyer permet à la représentation de respirer et de vivre. »| Opéra Magazine

Virgo prudentissima DossierPresseCD

Capture d’écran 2014-05-12 à 06.48.51« Ce florilège aussi harmonieusement construit que varié bénéficie d’une interprétation scrupuleuse, raffinée, soumise à la souple et attentive direction d’Etienne Meyer : une lecture somptueusement monumentale et profonde, délicieusement décorative, émouvante. »| Diapason

« Qui s’attend, de la part de jeunes musiciens, à une prestation pleine d’allant et de délié ne sera pas un instant déçu par celle qu’offrent les troupes réunies sous la houlette attentive du chef de chœur Étienne Meyer et de la cornettiste Judith Pacquier. » | Passée des Arts

« Amateurs éclairés ou néophytes, laissez-vous envouter par la magie de ce compositeur si injustement méconnu et découvrez un jeune ensemble de talent qui risque de faire parler de lui dans de futures productions. » | Fnac

« Marqué par des voix bien en place et un évident bonheur de jouer, ce premier enregistrement des traversées baroques laisse présager d’autres réussites. » | Muzikzen

 

JudithRevue de presse